Aller au contenu | Aller à la navigation | Politique d'accessibilité

Le Congo

Imprimer Imprimer

Le Président

Biographie

Denis Sassou Nguesso - Président de la République du Congo1943. Naissance de Denis Sassou Nguesso à Edou.

1960. Denis Sassou Nguesso entre dans l'armée congolaise afin de poursuivre ses études.

1961-1968. Il suit une préparation militaire en Centrafrique, puis en Algérie et en France où il sort de l'Ecole Interarmes avec le grade de sous-lieutenant. Il intègre les parachutistes et devient, à 25 ans,  chef des troupes parachutistes congolaises.

1970. Denis Sassou Nguesso adhère au Parti Congolais du Travail (PCT).

1975. Il est nommé Ministre de la Défense à 32 ans.

1977. Du 18 mars au 2 avril, Denis Sassou Nguesso assure l'intérim après l'assassinat du Président de la République, Marien Ngouabi, mais refuse de prendre la tête du Comité Militaire qui entendait assurer le contrôle du pouvoir politique.

1979. Denis Sassou Nguesso est élu président du PCT à la suite du Congrès du 5 février et  devient de ce fait le nouveau chef de l'Etat.

1982-1986. Mise en place d'un plan quinquennal économique et social afin de reconstruire  le Congo. Ce plan sera confronté à la baisse du cours du pétrole, principale ressource du Congo, baisse amplifiée par celle du dollar. Le Président mène alors des négociations avec le FMI qui consent à aider le Congo sous réserve de l'adoption de mesures draconiennes et de la  démocratisation du pays.

1986. Denis Sassou Nguesso est élu président en exercice de l'Organisation de l'Unité Africaine et président de la CEEAC (Comité Economique des Etats de l'Afrique Centrale).

25 février 1991.  Il décide la tenue d'une Conférence nationale pour fixer la date des élections présidentielles et répondre aux interrogations et angoisses du peuple congolais confronté à la crise économique et à l'instabilité politique provoqué par la multiplication des partis politiques.

2 juin 1992. Candidat à sa propre succession, Denis Sassou Nguesso arrive en troisième position à l'élection présidentielle, derrière Pascal Lissouba et Bernard Kolélas. Il choisit de soutenir Pascal Lissouba du fait de son expérience d'homme d'Etat (il a été plusieurs ministres).

11 août 1992. Signature d'un accord avec Pascal Lissouba en vue d'élaborer un programme commun de gouvernement.

31 août 1992. Denis Sassou Nguesso quitte la Présidence et redevient un citoyen ordinaire, inquiet pour son pays car aucune des promesses ne sont tenues par Pascal Lissouba qui jour après jour porte atteinte à la Constitution (dissolution de l'Assemblée Nationale, violations répétées de l'Etat de droit, institution de milices privées…).

1992-1994. Poursuivi par les milices de Pascal Lissouba, Denis Sassou Nguesso s'installe dans son village d'Oyo, dans le nord du Congo.

Novembre 1993-janvier 1994. Première guerre civile du Congo. Pascal Lissouba attaque avec ses milices Bernard Kolélas et ravage le quartier de Bacongo à Brazzaville. Le conflit fait 3.000 morts.

1994-1996. Denis Sassou Nguesso se réfugie à Paris avec sa famille.

Janvier 1997. Dans la perspective des élections présidentielles, prévues pour juin, Denis Sassou Nguesso rentre au Congo.

5 juin 1997. Encerclement de sa villa de MPila , à Brazzaville, par les troupes de Pascal Lissouba. Cette agression marque le début de la deuxième guerre civile du Congo qui fera plus de dix mille morts.

11-14 octobre 1997. Les forces patriotiques de Denis Sassou Nguesso prennent le contrôle de Brazzaville.

15 octobre 1997. Denis Sassou Nguesso énonce un message de réconciliation nationale afin que cessent les combats et que le Congo puisse se reconstruire.

25 octobre 1997. Denis Sassou Nguesso est investi Président de la République.

2 novembre 1997. Formation du gouvernement de salut public.

5-14 janvier 1998. Réunion à Brazzaville du Forum d'unité et de réconciliation nationales. Ce forum, qui réunit 1.500 représentants des formations politiques et des délégués de la société civile décide que la durée de la Transition sera de trois années " flexibles ".